Blog

Lutter contre « l’effet yoyo » avec Fit’nTec

Un challenge de toute une vie : Éviter le fameux effet yoyo

Cet effet indésirable qui surgit petit à petit après tant d’efforts sur l’alimentation, c’est lui. Il est la conséquence d’un apport énergétique trop faible et d’une absence d’activité sportive. On vous explique tout ça.

Que se passe-t-il pendant un régime alimentaire ?

Vous allez adopter de nouvelles habitudes alimentaires et diminuer le nombre de calories. Mais avec un apport d’énergie trop faible le métabolisme aussi ralentit et transforme alors plus difficilement cet apport calorique.
Conséquence une fois un régime fini ? On mange un peu plus et on stock sous forme de graisse. Comme si le corps voulait se protéger et faire des provisions pour une éventuelle période de « manque ». C’est l’élément déclencheur de l’effet yoyo.

Pendant un rééquilibrage alimentaire, il faut alors respecter 2 règles primordiales pour ne pas passer par la case yoyo : Garder un apport en énergie suffisant ET conserver une activité physique.

Suite

L’EMS pour pallier aux déséquilibres chez le sportif

Qu’est-ce qu’un déséquilibre musculaire ?

Le déséquilibre musculaire est le résultat d’un travail plus prononcé sur un seul muscle (ou un groupe musculaire) au détriment d’un autre. Ce déséquilibre engendre alors de mauvaises postures et peut amener à la sur-sollicitation de certaines articulations, en découlent souvent des souffrances, des pertes de performances voir des blessures.

Cas fréquents chez les sportifs

  • Les tennismen

Les meilleurs joueurs de tennis sont capables d’envoyer leurs balles à plus de 200km/h, une telle puissance de frappe combinée à la répétition des mouvements engendrent à long terme un réel déséquilibre musculaire. Le tennis est un sport asymétrique par excellence : flexions et extensions d’un même groupe de muscle, revers puis coup droit, rotation de la colonne vertébrale… En continuant de développer une épaule et un bras au détriment de l’autre, le corps de ces athlètes tend à se déstabiliser et engendre des douleurs et des perte de performances.

  • Les footballeurs

Les footballeurs sont nombreux à souffrir de pubalgie. il s’agit d’une d’une affection douloureuse du pubis et des muscles voisins. Les personnes souffrantes de pubalgie ressentent des douleurs abdominales et au niveau des adducteurs. Cela s’explique par un déséquilibre musculaire : la force de frappe du footballeur va créer un des micro-traumatismes à répétition sur les zones musculaires impliquées : les abdominaux, adducteurs et le psoas. Mais alors pourquoi parle-t-on du pubis ? Et bien parce que cette zone est le carrefour entre les adducteurs et la sangle abdominale durant l’appui monopodal (sur un seul pied). Le déséquilibre entre les adducteurs et les obliques va donc accentuer le cisaillement au niveau du pubis. La pubalgie (les déséquilibres en étant la source) devient très handicapante pour les footballeurs.

Suite

Seniors : L’EMS pour se maintenir en forme et rester tonique

A partir de 50 ans, faire de sport régulièrement se montre plus compliqué pour de multiples raisons : avec l’âge on perd en masse musculaire (de 40 à 50% selon les personnes), on s’essouffle plus vite, on prend un peu plus de poids et on a de moins en moins d’équilibre.

Or le sport est à pratiquer tout le long de sa vie en adaptant la fréquence et l’intensité selon son âge et sa forme. L’activité physique est vivement recommandée aux seniors et cette population en prend de plus en plus conscience : 1 français sur 2 âgé de 55 à 65 ans pratique une activité physique.

Rester inactif pour un senior représente un réel danger, notamment en voyant leur capacité à conserver une vie autonome diminuer.
Pratiquer une activité physique en douceur avec un accompagnement particulier et adapté aide les personnes âgées à maintenir leur corps et leur esprit en forme en luttant contre ces méfaits :

  • Diminuer le risque de chute  
  • Améliorer la posture et l’équilibre 
  • Prévenir les maladies cardiaques
  • Contribuer à la baisse du cholestérol
  • Lutter contre l’ostéoporose
  • Améliorer les défenses immunitaires
  • Entretenir les muscles et la souplesse 
  • Créer du lien social 

Suite

Sports d’hiver : Évitez les blessures avec l’EMS

Sports d’hiver : Evitez les blessures avec l’EMS

Pourquoi se préparer physiquement pour des vacances au ski ?

Chaque année, beaucoup de pratiquants (ski, snowboard, etc) se blessent sur les pistes. L’hiver dernier, sur 8 millions de pratiquants de sports d’hiver en France, 150 000 blessés ont été pris en charge selon l’association des Médecins de Montagne.
Au delà des blessures douloureuses, ces accidents peuvent être parfois très dangereux. Mais il est possible de limiter ce risque en se préparant physiquement à dévaler les pistes !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est important de muscler l’ensemble du corps. Pourquoi ? Parce que vous avez besoin d’un haut du corps gainé, d’un bas du corps souple et d’endurance !
En choisissant l’EMS, on vous garantit une préparation digne des sportifs de haut niveau mais adaptée à chacun ! D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le champion du monde de slalom Jean-Baptiste Grange a choisi d’intégrer miha bodytec à sa préparation physique !

Suite

Entraînement par EMS : 6 avantages pour les femmes

Entraînement par EMS : 6 avantages pour les femmes

Les femmes sont nombreuses à se fixer une multitude d’objectifs, à souscrire à divers programmes. Cependant le plus souvent les résultats tant voulus sont rarement atteints par manque d’efficacité et de régularité (et de motivation). Par ailleurs, avec la multiplication des activités fitness et sportives, trouver LA meilleure activité qui convient à ses objectifs, son niveau sportif, sa forme, son temps… est souvent compliqué.

Et si l’EMS était la solution ?

Les 6 avantages de l’EMS pour les femmes

  1.  Réduire la masse graisseuse
    C’est un fait, les femmes stockent davantage de graisses comparé aux hommes. Elles sont donc nombreuses à pratiquer des heures de cardio, or c’est le renforcement musculaire qui aide à réduire considérablement la masse graisseuse. Pourquoi ? Car la musculation augmente le métabolisme de base, comme nous avons pu l’expliquer dans notre article dédié à ce sujet, plus ce dernier est élevé plus nous brûlons de calories au repos. Avec miha bodytec, le métabolisme basal est boosté très rapidement, on bénéficie d’un fort « after-burn » effect.
  2. Gagner en force (sans gonfler)
    Souvent oublié par les femmes (de moins en moins aujourd’hui) du fait que la musculation était réservée au hommes car celle ci développerait les muscles en volume. Or encore un fait physiologique (plus particulièrement dû aux hormones), les muscles des femmes ne se développent pas de la même manière que ceux des hommes qui eux vont prendre en volume.
    Une pratique régulière de l’EMS aide à renforcer l’ensemble des groupes musculaires afin d’avoir un corps tonique et sculpté et ce, sans avoir de niveau sportif spécifique ni se rendre à la salle pendant des heures.

Suite

Les studios EMS : L’anti salle de sport

Les studios EMS : « L’anti salle de sport »

Les professionnels s’équipant de miha bodytec sont face à plusieurs choix de business model, comme par exemple un corner en salle de sport ou exercer en tant que coach à domicile. Le modèle émergeant est celui des studio dédiés, c’est à dire des centres de coaching personnalisés réservés à l’activité miha bodytec. C’est avec la création de miha bodytec en Allemagne que ce modèle de club sportif « disruptif » est né avec les premiers réseaux de franchises comme Bodystreet, Körperformen ou encore Fitbox. En France, les studios dédiés sont de plus en plus nombreux à voir le jour. Au vue de la demande croissante, une mise en oeuvre simple et un rapide retour sur investissement, certains de nos clients choisissent de créer leur franchise.
Sans aucun doute, ce nouveau modèle de salle de sport plait et séduit. Pourquoi ?

Suite

Cellulite : L’EMS pour améliorer considérablement le grain de peau

La cellulite, c’est quoi ?

C’est en prenant connaissance de sa structure et son fonctionnement que vous arriverez à vous débarrasser de la cellulite et donc vous tourner vers de réelles solutions !
Il s’agit d’un amas de cellules adipeuses aussi connues sous le nom de cellule graisseuses puisqu’elles renferment notre réserve d’énergie sous forme de graisse.Les capacités de stockage des cellules adipeuses étant donc saturées, ces dernières vont bloquer la circulation, notamment celle de la lymphe. Il est important de rappeler son rôle : transporter les toxines vers les organes en vue de les traiter. On comprend donc que si la lymphe ne circule plus normalement, ces toxines ne peuvent plus être évacuées et vont alors s’accumuler. Cette accumulation de toxines et la mauvaise circulation vont créer une inflammation dans nos « zones à problèmes ».

Conséquences ?

Ce dérèglement intérieur s’exprime à l’extérieur du corps : la peau est comprimée et perd de son élasticité, elle va alors former ce fameux aspect peau d’orange, communément appelé cellulite.

Suite

L’EMS pour réduire les douleurs dorsales

L’EMS pour réduire les douleurs dorsales

Nous sommes nombreux à souffrir de douleurs dorsales, cela peut être dû à de mauvaises postures, du stress, un manque d’exercice, ou même des exercices de musculation mal exécutés !

Une grande majorité de personnes stoppent toute activité sportive en cas de maux de dos car elles anticipent le fait d’avoir mal et même d’être bloquées. De plus, certains médecins prescrivent des arrêts d’activité physique voir de travail pendant quelques temps. Bien sûr, vous devrez arrêter pendant un certain temps les activités physiques « violentes » tels que les sports d’équipe (rugby, football, basket-ball etc), ou encore des sports induisant des sauts ou des chutes. Le tennis ou le golf sont également déconseillés car ils demandent des efforts asymétriques.
Mais le repos total est en revanche très néfaste pour le dos !

Continuer l’activité physique en cas de maux de dos, pourquoi ?
Que se passe-t-il lorsque l’on souffre de douleurs dorsales ?
Si nous n’entretenons pas la musculature du dos, celle ci se durcit, les muscles se rétractent et perdent alors leur force progressivement. Ce qui vient restreindre les mouvements et raidit l’ensemble du corps. Le terrain est alors parfait pour le retour des douleurs !

Suite

Les résultats obtenus grâce à l’EMS

Les résultats obtenus grâce à l’EMS chez les femmes VS les hommes

 

Que ce soit dans le monde du fitness ou de la santé, miha bodytec s’adresse à un large segment de personnes quel que soit leur âge, leur niveau sportif ou encore leur objectif. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès des professionnels travaillant avec miha bodytec sur leurs clients : n’importe qui peut pratiquer l’EMS et obtenir des résultats ciblés.

Les femmes n’auront pas les mêmes objectifs prioritaires et donc les mêmes résultats que les hommes, et vice versa. Quelqu’un souhaitant prendre de la masse musculaire n’aura pas le même training qu’une personne souhaitant perdre du poids et s’affiner sur des zones ciblées.

ems-training.de : Le spécialiste du fitness et de la santé avec l’EMS et partenaire de miha bodytec GmbH, a effectué diverses études sur l’utilisation et les résultats de cette pratique.

Dans l’édition 2017 de leur magazine « DIE ERSTE ENDKUNDENBEFRAGUNG » (trad. : le premier sondage auprès des consommateurs), ems-training.de réalise une étude sur les résultats obtenus grâce à l’entraînement avec EMS d’une part chez les femmes et d’autre part chez les hommes. Sur cet échantillon de 1 317 personnes interrogées (de tous âges), on peut alors remarquer que les femmes et les hommes pratiquent l’EMS dans le but d’atteindre des résultats spécifiques et propres à chacun.

Suite

L’EMS : Bien loin de l’effet « Gadget »

L’EMS : Bien loin de l’effet « Gadget »

Un peu d’histoire : Saviez-vous que l’électrostimulation existe depuis des siècles ?

  • Egypte Antique : les égyptiens utilisaient des décharges électriques sur des poissons pour le traitements de différentes pathologies.
  • XVIIIème siècle :  Luigi Galvani, physicien et médecin italien, établi des test sur des grenouilles et prouve que l’on peut obtenir des contractions musculaires avec du courant électrique. Cette expérience fut renouvelée par de nombreuses universités afin de savoir pourquoi l’électricité arrivait à générer une contraction musculaire. Le constat était donc que l’impulsion nerveuse avait un composant électrique permettant de contrôler nos muscles et donc nos mouvements.
  • Années 60: L’utilisation dans le sport arrive à la moitié du XXème siècle avec les « courants russes » pour un gain de force maximal dans l’objectif de démontrer la supériorité des athlètes soviétiques.

Suite